La RDA dans le cinéma allemand contemporain, 26 et 27 mars 2015

La RDA dans le cinéma allemand contemporain
The GDR in contemporary German cinema

* * *

RÉSUMÉ

Depuis le succès international de Good Bye, Lenin ! en 2003, les films mettant en scène la RDA se multiplient. De Nikolaikirche (1995) et Sonnenallee (1999) à Barbara (2012), en passant par La vie des autres (2005) ou Le Perroquet rouge (2006), des œuvres de facture fort différente ont vu le jour. Le cinéma se faisant le reflet des interrogations et des aspirations qui travaillent une société à un moment donné, ce colloque se donne pour objectif d’étudier les enjeux mémoriels liés à la représentation de la RDA au cinéma. On s’interrogera ici en particulier sur le statut de la RDA en tant que sujet et/ou objet du cinéma allemand contemporain.

ANNONCE

Argumentaire
Depuis le succès international de Good Bye, Lenin ! en 2003, les films mettant en scène la RDA se multiplient. De Nikolaikirche (1995) et Sonnenallee (1999) à Barbara (2012), en passant par La vie des autres (2005) ou Le Perroquet rouge (2006), des œuvres de facture fort différente ont vu le jour. Le cinéma se faisant le reflet des interrogations et des aspirations qui travaillent une société à un moment donné, ce colloque se donne pour objectif d’étudier les enjeux mémoriels liés à la représentation de la RDA au cinéma. On s’interrogera ici en particulier sur le statut de la RDA en tant que sujet et/ou objet du cinéma allemand contemporain.

Afin de ne pas obérer la recherche, la démarche se veut ouverte. La question pourra ainsi être envisagée sous différents angles. En voici quelques exemples :

– Une ou des période(s) de l’histoire de la RDA sont-elles privilégiées ou au contraire négligées dans la représentation ?

– Y a-t-il depuis 25 ans des évolutions dans la façon de représenter la RDA, et si oui, sur quoi portent-elles (thèmes, périodes, personnages, etc.) ?

– La diversité des regards cinématographiques contemporains sur la RDA est-elle en partie liée à la biographie des auteurs, réalisateurs, scénaristes, etc. (Sont-ils originaires de l’Est, de l’Ouest, des transfuges) ?

– La représentation de la RDA obéit-elle à des impératifs éthiques et/ou pédagogiques comparables à ceux souvent liés à la représentation du national-socialisme, ou s’inscrit-elle plutôt dans le courant de « l’histotainment » ou d’autres encore ?

– Y a-t-il des silences et des non-dits dans la représentation cinématographique, par exemple par rapport à la production littéraire ou les recherches historiques ?

– Constate-t-on une réutilisation de codes narratifs ou esthétiques qui auraient été employés précédemment, par exemple pour le national-socialisme ?

Le colloque s’intéressera aux films portant sur la RDA (jusqu’au 09.11.1989) tournés dans l’Allemagne réunifiée depuis 1990. L’accent sera mis sur les fictions, télévisuelles ou cinématographiques, sans exclure, le cas échéant, les documentaires. On veillera à croiser les enjeux mémoriels et esthétiques.

Modalités d’envoi des propositions
Les langues de communication du colloque seront le français et l’allemand.

Le colloque aura lieu le 26 et 27 mars 2015.

Les contributions ne dépasseront pas 30 minutes.

Une publication est prévue sous la forme d’un ouvrage collectif.

Les propositions de communication (une page environ) sont à adresser

pour le 15 juin 2014
avec une biographie succincte à :

helene.yeche@univ-poitiers.fr
hcamarade@u-bordeaux-montaigne.fr
Elizabeth.Guilhamon@u-bordeaux-montaigne.fr
matthias.steinle@univ-paris3.fr
Comité d’organisation
Hélène Yèche (Poitiers), Hélène Camarade (Bordeaux), Elizabeth Guilhamon (Bordeaux), Matthias Steinle (Paris).

Recherche

Menu principal

Haut de page