2017: JE « Politique étrangère des États-Unis », 19 Octobre

Journée d’étude 

 La politique étrangère des États-Unis :

entre exceptionnalisme et nationalisme

 

 

Maison Max Weber – Bâtiment W

Salle de séminaire n° 2

Jeudi 19 octobre 2017

 

Organisation : Maud Quessard (IRSEM), Maya Kandel (Paris 3) et Frédéric Heurtebize (Paris Nanterre)

 

 

PROGRAMME

 

9h30 : accueil des participants

 

L’EXCEPTIONNALISME AMERICAIN : PERSPECTIVES HISTORIQUES

 

Présidence de séance : Pierre Melandri (Sciences Po)

 

10h00 : Élodie Peyrol (Poitiers) : La première assemblée de Virginie : naissance d’un exceptionnalisme nord-américain

10h20 : Carine Lounissi (Rouen) : La construction de l’image des États-Unis en France dans les années 1780 : moment d’un exceptionnalisme ou exceptionnalisme d’un moment ?

 

11h00 : Pause café

 

11h20 : Maya Kandel (Paris 3) : Exceptionnalisme et politique étrangère : perspectives historiques

11h40 : Mario Del Pero (Sciences Po) : L’exceptionnalisme anti-exceptionnaliste du discours de politique étrangère de Barack Obama

 

12h30 : déjeuner

 

LE RETOUR DES JEUX DE PUISSANCE ? ETATS-UNIS-RUSSIE-IRAN

 

Présidence de séance : Pierre Razoux (IRSEM)

 

14h00 : Frédéric Heurtebize (Paris Nanterre) : Trump : fossoyeur ou héraut de l’exceptionnalisme américain ?

14h20 : Claudia Castiglioni (Milan) : Iran–US in the 1970s and today: A comparative analysis

14h40 : Jean-Robert Raviot (Paris Nanterre) : Existe-t-il un « lobby pro-américain » dans la Russie de Poutine ?

 

15h30 : Pause café

 

15h50 : Maud Quessard (IRSEM) : Le soft power américain à l’heure de la Maison Divisée

16h10 : Maxime Audinet (Paris Nanterre) : Les instruments du soft power russe

 

17h00 : fin des débats

Accès : RER A Nanterre Université

Maison Max Weber – Bâtiment W

Salle de Séminaire 2 – rez-de-chaussée

 

 

 

 

 

Recherche

Menu principal

Haut de page