Peyrol-Kleiber Elodie (MCF)

Elodie Peyrol-Kleiber est maître de conférence (Assistant Professor) en civilisation nord-américaine et secrétaire de REDEHJA -Réseau pour le Développement Européen de l’histoire de la Jeune Amérique (1607-1865). Elle est spécialiste  de civilisation américaine 17e/18e siècles et co-éditrice du Journal of Early American History, publié par Brill.

 

Coordonnées:

Elodie Peyrol-Kleiber

Faculté de Lettres et Langues, Département d’études anglophones
1 rue Raymond Cantel, 86 022 Poitiers
Bureau A108. Mél : elodie.kleiber@univ-poitiers.fr

 

Thèmes de recherche:
Histoire économique, sociale et politique de l’Amérique coloniale et plus particulièrement de la Chesapeake. Étude des systèmes de travail servile (engagement, esclavage, apprentissage) et des migrations transatlantiques et internes à l’Amérique coloniale.

 

Publications:

  • Ouvrages

Peyrol-Kleiber, Elodie. Les premiers Irlandais du Nouveau Monde, une migration atlantique, 1618-1705, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2016, 344 p.

 

  • Chapitres d’ouvrages

« Les engagés, des contestataires du pouvoir local et de la Couronne au sein des colonies continentales et des Antilles au XVIIe siècle », Les colons contre l’Empire, Les contestations dans l’Amérique franco-anglaise du XVIIe et du XVIIIe siècle, Eric Roulet (ed.), Düren, Shaker Verlag, 2019, pp. 115-136.

« Another brick to the wall: The unruly Irish nation within the civilized English empire, 17th century », dans Mathilde Monge et Susanne Lachenicht (eds.), Diasporas, n°34 – Nations et empires, Presses Universitaires du Mirail, 2019, pp. 19-30.

« La Compagnie de Virginie, entre succès et échec », dans Les premières compagnies dans l’Atlantique, 1600-1650, 1. Structures et modes de fonctionnement, Eric Roulet (ed.), Aachen, Shaker Verlag, 2017, pp. 61-72.

« ‘Ffourty thousand to cutt the Protestans throat’: the Irish Threat in the Chesapeake and the West Indies (1620-1700) », Fear and the Shaping of Early American Societies, Lauric Henneton et Lou Roper (eds), Brill, 2016.

« Les engagés dans les colonies anglaises de la Chesapeake et des Antilles : des esclaves blancs ? », dans Dynamiques Caribéennes, Pour une histoire des circulations dans l’espace atlantique (XVIIIe-XIXe siècles), Jacques de Cauna et Eric Dubesset, éds., septembre 2014.

Le Dictionnaire des Amériques, édité aux éditions Laffont, conception de 7 entrées de ce dictionnaire en collaboration avec des collègues spécialistes de l’Amérique latine et du Canada, 2011/2012.

  • Articles dans revues

« James French : A Representative of Catholic Indentured Servants’ Migration to Maryland during the 17th Century », Maryland Historical Society Magazine, 2011. (en cours de publication).

« L’Ailleurs des engagés irlandais : de la promesse à la désillusion », Les Cahiers de Shakespeare en Devenir, revue en ligne, 2010.

 

Bourses :
Bourse de recherche de l’Institut des Amériques, 2011.
Bourse Lord Baltimore, Maryland Historical Society, Baltimore, Maryland, 2009.

 

Associations, sociétés savantes:
-Membre de l’ ACIS (American Conference for Irish Studies)
-Membre de l’AFEA (Association Française d’Etudes Américaines)
-Membre de la SEAA XVII-XVIII (Société d’Etudes Anglo-Américaines des XVIIe et XVIIIe siècles)
-Membre du Réseau pour le développement européen de l’histoire de la jeune Amérique, 1607-1865 (ReDEHJA)
-Membre de l’Institut des Amériques, Paris.

Recherche

Menu principal

Haut de page