Cahiers du MIMMOC – Numéros parus

Mémoire(s), identité(s), marginalité(s) dans le monde occidental contemporain. Cahiers du MIMMOC est une revue électronique en libre accès proposée par le groupe de recherche MIMMOC (Mémoire(s), Identité(s) et Marginalité(s) dans le Monde Occidental contemporain) de la Maison des Sciences de l’Homme et de la Société de l’Université de Poitiers.

La revue fait partie du programme Open Edition Freemium.

 
16 | 2016  Le 11 septembre dans le monde : politiques, cultures, identités. Dir. Christèle LE BIHAN et Saïd OUAKED

Événement planétaire par excellence, « le 11 septembre » a été très diversement perçu à travers le monde. Longtemps après, les images ont saturé les médias du monde entier. Les commentaires regorgent encore de descriptifs hyperboliques et 9/11 ne cesse d’alimenter querelles et conflits − au sein de la société et dans le discours politique américains, mais également bien au-delà. Nombreux sont les États en Europe et ailleurs, qui ont été amenés à revoir radicalement leur politique américaine, voyant dans l’effondrement des tours jumelles une symbolique de l’implosion de l’empire américain, la fin de l’ « hyperpuissance » des États-Unis. D’autres reculent devant l’image d’un monde « post-américain », toujours séduits par l’idée, par le besoin, d’une hégémonie atlantiste. Ils alimenteront un discours et une pratique − politique, économique, militaire − contribuant à l’émergence d’un nouvel « Autre », d’une nouvelle polarisation. Mais quel est, plus précisément, le caractère de la « rupture » du 11 septembre ? Lorsqu’on tente de dépasser l’excès et le débordement, l’omniprésent superlatif, comment faut-il prendre la mesure de l’événement ? Quels ont été la nature et le degré de son véritable impact − géopolitique, économique, social et culturel − dans le monde ? Quels parallèles peut-on établir ailleurs avec d’autres événements du même type à l’échelle planétaire ?

Le dossier coordonné par Christèle le Bihan et Saïd Ouaked rassemble ici des analyses montrant à quel point 9/11 n’a jamais été autant d’actualité, plus de quinze ans après les événements.

Le croisement de perspectives sur la thématique « Amérindianités et savoirs » s’est imposé pour plusieurs raisons.
La première de ces raisons est le constat effarant du clivage persistant entre les communautés autochtones et les sociétés et gouvernement en place, à très peu d’exceptions près. Comment aborder ce problème, devenu question, de la si difficile compréhension entre peuples indigènes et sociétés plus récentes et dominantes à partir d’une posture scientifique. Il s’agit d’abord de diversifier les approches, les points de vue pour tenter d’enrichir la démarche. Il s’agit aussi de se ré-interroger sur ce que l’on ne parvient pas à suffisamment appréhender. Ce volume tenter de porter un regard sur les savoirs autochtones tels qu’ils ont participé et participent aujourd’hui à la définition et à la perpétuation des Amérindianités. À défaut de pouvoir présenter ici des points de vue émanant de chercheurs autochtones, douze articles proposent de croiser les perspectives de chercheurs d’Amérique du Sud, d’Amérique du Nord et de France. Les études des rapports entre Amérindianités et savoirs portent ainsi sur cinq pays : le Brésil, la Colombie, le Mexique, les Etats-Unis et le Canada, ainsi que sur les périodes allant du XVIe au XXIe siècle.

Numéro 14 | 2015 Who Governs in the Americas and in Europe? Volume 2 Dir. Salah OUESLATI

Le numéro 14 de Mémoire(s), Identité(s) et Marginalité(s) dans le Monde Occidental Contemporain Cahiers du MIMMOC fait suite au colloque international « Qui gouverne dans les Amériques et en Europe ? » qui a eu lieu en novembre 2012 à la Maison des Sciences de l’Homme et de la Société (MSHS, Université de Poitiers) à l’initiative de Salah Oueslati. Quatre laboratoires de recherche ont collaboré à ce projet : le MIMMOC (Université de Poitiers), le CREA (Université Paris Ouest, Nanterre), ERIBIA (Université de Basse Normandie, Caen) et 3L. AM (Université du Maine, Le Mans). Quarante trois chercheurs français et étrangers ont participé à ce colloque. Ce second volume* comprend les travaux coordonnés par Salah Oueslati et réunit les textes présentés et rédigés en langue anglaise.

Numéro 13 | 2015 Minorités en Europe : Langue(s), Culture(s), Intégration(s) Dir. Hélène YECHE et Sanja BOSKOVIC

Le présent numéro des Cahiers du MIMMOC, consacré aux actes du colloque, propose une approche interdisciplinaire de la question des minorités en Europe qui s’articule autour de la problématique de l’intégration culturelle. Les contributions présentées reflètent la diversité des argumentaires propre à des chercheurs d’horizons différents – aussi bien historiens que géographes, juristes ou linguistes que spécialistes des aires culturelles nationales dont relèvent ces minorités.

Numéro 12 | 2015  The 1846-1851 Famine in Ireland: Echoes and Repercussions in Britain, the Empire and on the Continent/La Grande Famine en Irlande 1846-1851 : échos et répercussions (le Royaume-Uni, l’Empire, l’Europe) Dir. P. CAUVET, S. FINDING, M. JONES

Ce numéro des Cahiers du Mimmoc porte sur la famine en Irlande de 1845 à 1851, sujet qui est au programme de l’agrégation externe et interne d’anglais en 2014-2016. Il vient compléter, sous forme écrite, une journée d’étude organisée le 5 décembre 2014 à la MSHS de Bordeaux dont les vidéos sont accessibles sur le site de Web TV Montaigne (cliquez sur ce lien). Cette journée a été organisée avec le concours des collègues et laboratoires suivants : Moya Jones, Université Bordeaux Montaigne (EA 7314 EEE & EA 2958 CEMMC), Philippe Cauvet et Susan Finding, Université de Poitiers (EA 3812 MIMMOC), et Bairbre Ní Chiosáin & Charlotte Rault, Université de Toulouse 1 – Capitole (DLC).

Numéro 11 | 2014 Qui gouverne aux États-Unis et au Canada ? Who governs in the United States and in Canada? Dir. André MAGORD et Salah OUESLATI?

Le numéro 11 de Mémoire(s), Identité(s) et Marginalité(s) dans le Monde Occidental Contemporain Cahiers du MIMMOC fait suite au colloque international « Qui gouverne dans les Amériques et en Europe ? » qui a eu lieu en novembre 2012 à la Maison des Sciences de l’Homme et de la Société (MSHS, Université de Poitiers) à l’initiative de Salah Oueslati. Quatre laboratoires de recherche ont collaboré à ce projet : le MIMMOC (Université de Poitiers), le CREA (Université Paris Ouest, Nanterre), ERIBIA (Université de Basse Normandie, Caen) et 3L. AM (Université du Maine, Le Mans). Quarante trois chercheurs français et étrangers ont participé à ce colloque. Ce volume comprend les travaux des chercheurs spécialistes des Etats-Unis, coordonnés par Salah Oueslati et du Canada, coordonnés par André Magord ; et réunit les textes présentés et rédigés en langue française.

Numéro 10 – Septembre 2013 – Cultures coloniales et postcoloniales et décolonisation Dir. Trevor HARRIS et Susan FINDING

Ce volume comprend des travaux sur l’Afrique du nord et l’Afrique subsaharienne à l’époque coloniale (le Maroc espagnol, la Tunisie sous protectorat française, le Cameroun méridional), sur les Amériques (l’Amérique latine – notamment le Puerto Rico -, les Caraïbes et l’Amérique du nord), sur les représentations et le traitement des populations indigènes (les pèlerins du hajj, la police coloniale britannique) ainsi que la dissémination des idées politiques dans les ‘cultures coloniales’ des pays colonisateurs (Amérique du nord, Royaume-Uni, Caraïbes) et les adaptations des cultures métropolitaines face au fait post-colonial.

Numéro 9 – Janvier 2013 – Poétisation de l’histoire et de la politique Dir. Elvire DIAZ

Ce numéro sur « Poétisation de l’histoire et de la politique » s’inscrit dans le cadre de l’axe culturel, portant sur les représentations sociales et textuelles de réalités historiques et politiques, de l’équipe du MIMMOC (EA 3812). Ses éditeurs se penchent sur l’interaction entre des champs disciplinaires différents : l’histoire (ses traces, sa perception, son écriture, ses représentations) et son esthétisation, qu’ils ont qualifiée de poétisation, du point de vue rhétorique, graphique ou iconographique, qu’il s’agisse de peinture, de cinéma ou de toute autre représentation par l’image.

Numéro 8 – Octobre 2012 Unification allemande– Dir. Hélène YÈCHE

Faisant suite aux journées d’études du laboratoire MIMMOC dédiées en octobre 2009 au « Paradigme du Mur dans le monde contemporain. Evolution et perspectives (1989-2009) » et dont les résultats ont fait l’objet d’une publication en ligne dans le cadre du n°5 des Cahiers du Mimmoc – ce deuxième volet consacré à la mémoire de la chute du Mur de Berlin propose d’étudier l’impact des bouleversements de l’automne 1989 au-delà des frontières allemandes, en s’intéressant tout particulièrement aux conséquences de l’unification allemande en Europe au lendemain du 9 novembre 1989 et surtout après le 3 octobre 1990.

Numéro 7 – Septembre 2011 Le parti libéral au Royaume-Uni hier et aujourd’hui : aux marges ou au centre ? Dir. Susan FINDING et Trevor HARRIS

Les articles présentés ici ont été majoritairement présentées à une journée d’études tenu le 18 mars 2011 à la Maison des Sciences de l’Homme et de la Société de l’Université de Poitiers, organisée par les groupes de recherche MIMMOC (EA 3812) et GRAAT (EA 2113 ). Les communications peuvent être vues en ligne sur UPtv, la chaine internet de l’Université de Poitiers.

Numéro 6 – Novembre 2010 Lieux, musiques, identités Dir. Jeremy PRICE

L’expression de l’identité et de la mémoire culturelle à travers le son et la musique constitue, depuis 2006, un des thèmes de recherche principaux de l’axe culturel du MIMMOC (Mémoires, Identités, Marginalités dans le Monde Occidental Contemporain), groupe de recherche en langues et civilisations étrangères à l’Université de Poitiers. Le MIMMOC a été organisateur principal, ou co-organisateur, d’une séries de manifestations de recherche sur ce thème. Le présent volume réunit donc ces contributions.

Numéro 5 – Octobre 2009 Le paradigme du Mur dans le monde contemporain : évolution et perspectives 1989-2009 Dir. Hélène YÈCHE

Ce numéro des Cahiers du Mimmoc est issu des journées d’études du 8 et 9 octobre 2009 sur le « Paradigme du Mur » dans le monde contemporain. Les travaux présentés s’inscrivent dans les axes culturel et politique du laboratoire MIMMOC de l’université de Poitiers, dont l’objectif est d’explorer les questions de « Mémoire, Identités et Marginalités au sein du Monde Occidental Contemporain ».
Numéro 4 – Novembre 2007 La mixité et le refus de l’hybridité Dir. Susan FINDING et Vincent LATOUR

Les articles de ce cahier sont le fruit des réflexions pendant deux journées d’études et de séminaires du Mimmoc (Equipe d’Accueil 3812). La première journée d’études, « Mixité », s’est tenue à l’Université de Poitiers le 29 avril 2005 avec le soutien du CRECIB (Centre de Recherches et d’Études de la Civilisation britannique). La deuxième journée à l’Université de Toulouse 2 Le Mirail, le 13 octobre 2006, sur « Le refus de l’hybridité culturelle » fut organisée par des chercheurs de TIDE (UMR 6588 CNRS).

Numéro 3 – Juillet 2007 Identité et territoire Dir. Marie-Catherine CHANFREAU

Par des séminaires et une Seconde Journée d’études interdisciplinaire tenue le 10 novembre 2006, l’Équipe Mimmoc de l’Université de Poitiers a poursuivi ses travaux sur les rapports entre territoires, identités, diasporas et ancrages, que se propose d’explorer ce volume réunissant neuf communications présentées par ses membres et par trois chercheurs invités. Les contributeurs sondent les processus identitaires de groupes linguistiques, régionaux, nationaux ou politiques dans les aires culturelles italienne, ibérique et germanique. Si les sept premières contributions relèvent nettement de la civilisation, les deux dernières se basent sur des œuvres littéraires contemporaines évoquant des faits récents.

Numéro 2 – Septembre 2006 Identité et territoire Dir. Elvire DIAZ

Dans le droit fil des travaux de l’Equipe Mimmoc, ce numéro des Cahiers du Mimmoc se propose de cerner la notion d’identité en relation à un territoire. Fruit de la Journée d’études tenue le 2 Juin 2006 sur les rapports identité-territoire, liés à des déplacements, et de séminaires tenus également en 2006, ce volume réunit sept contributions de membres du Mimmoc ou de chercheurs ayant participé à ses activités.

Numéro 1 – Février 2006 Figures de l’exclusion et de l’exil Dir. Susan FINDING

S’inscrivant dans la logique des travaux précédents sur la marginalité et la censure, elles aussi des formes d’exclusion, le thème de l’exclusion a inspiré les travaux de recherche de l’équipe d’accueil MIMMOC (Mémoire, Identité(s), Marginalité(s) dans le Monde Occidental Contemporain). Les membres du groupe, chercheurs en civilisation de l’UFR des Lettres et Langues de l’Université de Poitiers, travaillent, ainsi que le titre du groupe l’indique, sur la mémoire, l’identité et la marginalité dans les aires culturelles des langues allemande, anglaise, espagnole, italienne, russe et slave. Comme en témoigne ce volume, ces trois termes peuvent être déclinés de plusieurs façons sous l’axe de recherche choisi ici. Ce troisième volume présente les travaux du groupe sur ce thème dans la continuité de la réflexion entamée par CENSURE(S) dirigé par Marie-Aline Barrachina (Cahiers du FORELL, 1999) et Figures de la Marge (PUR, 2002) dirigé par Hélène Menegaldo.

Recherche

Menu principal

Haut de page